Communication non violente

Mise au point à partir des préceptes de Gandhi dans les années 1960 par Marshall B. Rosenberg, la CNV est comme un radeau, elle permet de passer de la « tête au coeur », c’est à dire du mental illusoire à son élan de vie. Marshall B. Rosenberg, docteur en psychologie, était un homme de Paix reconnu et le Fondateur du Centre International de la Communication Non Violente. Il voyageait dans le monde pour offrir des médiations lors de conflits de tous ordre et, inlassablement, promouvoir la Paix.

La CNV permet de :

  • mettre de la conscience sur notre communication actuelle,
  • de develloper une posture bienveillante, empathique
  • de se connaître, de s’écouter et d’osez être soi,
  • de s’exprimer dans le respect d’autrui,
  • d’accueillir la parole de l’autre sans la juger,
  • de différencier les faits réels de ses interprétations,
  • d’être responsable de ses sentiments, de ses émotions, et de ses actes,
  • d’ouvrir un dialogue au lieu de créer ou d’alimenter des conflits,
  • de formuler des demandes claires, précises et négociables,
  • de voir au delà « de la violence ou de l’agressivité »,
  • de contribuer au bien de tous.
  • etc…

« Il est important de voir que la spiritualité est au coeur de la CNV, et de garder cela à l’esprit quand on apprend les étapes du processus. L’art de vivre que j’essaie d’enseigner est véritablement une pratique spirituelle ».


Marshall B. Rosenberg.